(Source : Oshukaï France – www.oshukai.fr)

L’école Oshukaï  ⊥   Sensei Kenyu CHINEN  ⊥  La World Oshukaï Fédération

L’école Oshukaï 

L’école OSHUKAI FRANCE propose une approche tradionnelle des arts martiaux. Elle a pour objet l’enseignement et la pratique du KARATE SHORIN RYU et du KOBUDO, Arts Martiaux Traditionnels de l’île d’Okinawa située au sud du Japon.

L’association a été créée le 21 juillet 1993 et fait partie de la  WORLD OSHUKAI FEDERATION présidée par Sensei Kenyu CHINEN, 9e dan Hanshi de karaté et de kobudo.

De nombreux dojos dans toute la France font partie de l’Ecole Oshukaï et suivent l’enseignement de Maître CHINEN.

“OSHUKAI” signifie « l’école des techniques originelles ».

L’Objectif de l’Enseignement

L’objectif à suivre, le DOJO KUN qui regroupe trois termes importants

  • le Kyudo
  • le Tan-ren
  • le Cho-wa

KYUDO (Kyu = Chercher Do = la voie) ce terme se penche sur l’approfondissement des sentiments que l’on a tous, il s’agit ici de travailler au rayonnement du cœur, de sorte que nos esprits avancent et progressent pour une paix intérieure et extérieure.

TAN-REN (Tan = Résistance Ren = Exercice) est basé sur le travail personnel de chacun qui doit aller au-delà du travail normal. On donne souvent des limites à toute chose. REN signifie pousser, se surpasser au-delà de ses limites, ce qui oblige à être très sévère avec soi-même sachant que cela reste un choix personnel qui doit être fait avec plaisir de façon à évoluer intellectuellement et physiquement.

CHO-WA (Cho – équilibre Wa = cohésion – paix) définit le travail sur soi-même afin d’obtenir l’harmonie par rapport à soi et par rapport aux autres. Il faut rechercher la cohésion avec soi (trouver l’harmonie de l’esprit, du corps, de la technique et de l’action). avec les autres dans la société et dans le monde, en se basant sur l’efficacité d’un travail en commun pour la paix et avancer dans la vie future.

Cette orientation nécessite un grand courage, une importante et forte imagination ainsi qu’une bonne reconnaissance de ce qui est déjà acquis tant au niveau Art Martial que dans la vie quotidienne.

Les différents points qui ont été développés sont liés les uns aux autres. le travail du Kyudo se rattache au Tan-ren et vice versa comme le Kyudo se rattache au physique.

Atteindre ces objectifs demande beaucoup de patience, des efforts, de la chaleur. du plaisir et de la croyance. A chaque entraînement, il faut penser à accroître le travail tant sur le plan qualitatif que sur le plan quantitatif.

Fermer le menu